Domaine Saint Cyr

l’alliance de la tradition et de la modernité

Tous les vins labellisés « AB », sont :

Toutes nos pratiques sont vérifiées par des organismes indépendants, (Apave, Ecocert)


Questions/Réponses les plus courantes :

Qu’est ce que le Bio ? Le Bio est une façon de travailler dans le respect de l’environnement, des personnes et des pratiques agricoles qui étaient celles de nos grands-parents. Il existe un cahier des charges bien spécifique pour guider les vignerons vers les pratiques autorisées et informer de celles interdites. Un organisme certificateur (Ecocert), se rend sur les exploitations, 2 fois par an minimum pour effectuer des contrôle et donner, (ou pas) le label bio aux vignerons. Des contrôle surprise peuvent même être effectué sur les grappes ou directement dans les bouteilles de vin.

Est-ce que le vigneron a le droit de traiter ses vignes en bio ? La vigne est une plante fragile qui ne résiste pas d’elle-même à certaines maladies. Si le temps est pluvieux et humide, un champignon appelé le Mildiou se développe et peut faire des ravages dans les vignes allant parfois à une perte totale de la récolte. Au contraire, si le temps est sec et frai (vent du nord), un autre champignon se développe (l’oïdium) pouvant résulter, en cas d’attaque sérieuse, au même résultat que précédemment. Toutes ces raisons font qu’il est impossible de produire du raisin sans traitement. Les produits sont néanmoins très restreints. Seuls les produits provenant de molécules naturellement présentes dans la nature sont autorisés. Toute synthétisation de ces molécules est proscrite dans la confection de ces produits. Leur efficacité est donc moindre et leur action en curatif est quasi nul. C’est pourquoi le vigneron scrute durant toute la période estivale sa météo pour déclencher les traitements en cas de nécessité et de façon préventive.

Une vigne bio produit donc moins qu’une vigne pas bio ? Pas forcément. En vous rendant dans l’onglet « De la lutte raisonnée au bio » vous apprendrez que depuis 1989 nous cultivons nos vignes sous le mode d’agriculture raisonnée. Au bout de 20 ans, la vigne à commencé à développer un système de défense naturelle qui vient compléter le manque d’action des produits bio. On peut constater aujourd’hui que nous ne produisons pas moins de raisins que lors de nos dernières années en agriculture raisonnée.

Et le désherbant ? Tous les désherbants sont interdits. Il n’existe pas dans la nature une molécule capable d’attaquer et de tuer les plantes chlorophyllienne. C’est pourquoi nous utilisons le labour. Ceci consiste à labourer à l’aide de charrues sous le rang pour éviter l’invasion d’herbe qui amènerait trop de concurrence à la vigne. La bande enherbé est quant à elle conservée pour garder un abri pour la biodiversité.

L’engrais est interdit aussi ? Non. Toutes les formes d’engrais ne sont pas interdites. Celles produites synthétiquement à base de pétrole, bien sur sont interdites. En revanche, tous les engrais dits organiques sont utilisables et à la longue plus efficace et bénéfiques pour une plante vivace comme la vigne. Quelques exemples : les fumiers d’animaux, les guanos de poissons, les plumes de volailles et même le sang est un excellent apport organique.

Conclusion : Le tout chimique a tué nos sols, le raisonné a rétabli un écosystème indispensable pour réussir dans le Bio. La nature est ainsi faite, rien ne se change du jour au lendemain. L’impact de la main de l’homme sur l’environnement peut avoir des conséquences désastreuses qu’il est le seul à pouvoir inverser avec seulement un peu de bon sens.

Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas à nous les poser.

 

Création PMP CONCEPT